Le territoire

Le premier téléphérique urbain d’Île-de-France se situera dans le Val-de-Marne (94) et desservira les communes de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges.
Le territoire est aujourd’hui faiblement connecté au réseau de transports de la Région (RER, métro, tramway) même si des lignes de bus permettent aux Val-de-Marnais de se déplacer. Afin de mieux desservir les habitants et employés du secteur, le STIF et ses partenaires ont initiés de nombreux projets pour compléter l’offre de transport : le prolongement de la ligne de métro 8 à Créteil – Pointe du Lac (futur terminus du projet de Câble A) en service depuis 2011, la création de la ligne de bus 393 en site propre entre Sucy-Bonneuil et Pompadour ou encore la réalisation de la gare RER D de Créteil – Pompadour inaugurée fin 2013. Le transport par câble entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges viendra compléter ce réseau en mutation.
Différents projets urbains (ZAC Pologne, ZAC Joliot-Curie, Temps Durables, extension de la ZAC de la Pointe-du-Lac à l’est, etc.) se développent dans les villes desservies et de nombreux logements, équipements publics  et commerces y verront le jour (centre technique de la Fédération Française de Handball, centre de formation de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris, pôle éducatif Pasteur…). Ainsi, les besoins en déplacements seront de plus en en plus importants.
Le Câble A s’intègre dans une dynamique générale d’amélioration du cadre de vie des habitants et des riverains de ce secteur du Val-de-Marne. A ce titre et en cohérence avec le projet de téléphérique, la Région et le Département travaillent sur la création d’une coulée verte, dénommée la Tégéval, qui s’étendra sur plusieurs communes. Le Câble A la survolera sur 400 mètres.

Retour haut de page
Câble A-Téléval